SÉCURITÉ CONTINENTALE

Les Ministres des affaires étrangères et chefs de délégation, réunis dans le cadre de la 32e Session ordinaire de l’Assemblée générale de l’Organisation des Etats Américains, en juin 2002, ont adopté la Déclaration de Bridgetown (AG/DEC.27(XXXII-O/02), dans laquelle ils ont reconnu que les menaces, préoccupations et autres défis liés à la sécurité dans le Continent américain sont de nature diverse et de portée multidimensionnelle et que le concept et l’approche traditionnels doivent être élargis pour englober les menaces nouvelles et non traditionnelles qui couvrent entre autres les domaines politique, économique, social, environnemental et celui de la santé.

L’Organisation a conséquemment créé la Commission sur la Sécurité Hémisphérique avec pour objectif d'étudier les questions de sécurité continentale que lui confient le Conseil permanent ainsi que l’Assemblée générale, et formuler des recommandations à l’intention de ce Conseil quant à la promotion de la coopération entre les Etats membres dans ce domaine.

Entre autres initiatives, pour atténuer les conséquences des catastrophes naturelles en Haïti, l'OEA en collaboration avec d'autres institutions régionales et internationales ont organisé toute une série de formations en Gestion de risques et de désastres, car pour Haïti, c’est le seul moyen de faire face à toute éventuelle catastrophe et de limiter les dégâts.