Intervention de la Ministre Rocourt a l'OEA

 

ministre rocourt

Monsieur le Président,
Monsieur le Secrétaire général
Madame la Secrétaire Exécutive pour le Développement intégré
Mesdames, Messieurs les Représentants Permanents et suppléants
Mesdames, Messieurs les Représentants des pays observateurs
Chers Amis.

 

Je voudrais tout d’abord vous transmettre les chaleureuses salutations du Gouvernement et du peuple haïtiens. La République d’Haïti est fière d’accueillir cette sixième Réunion interaméricaine des Ministres et Hauts fonctionnaires chargés de la culture de l’Organisation des Etats Américains au Karibe Convention Center, Pétion-Ville, du 12 au 13 Aout 2014.

 

Je voudrais remercier tous les Etats membres, le Secrétariat de l’Organisation et le Conseil Interaméricain pour le Développement Intégré (CIDI) d’avoir accepté la proposition d’Haiti comme pays soit hôte de cette importante réunion.

 

Ma présence ici au siège de notre Organisation prouve une fois de plus l’importance qu’accorde le Gouvernement haïtien à cet évènement. C’est dans cette perspective qu’il a pris toutes les dispositions nécessaires et mobilisées toutes les ressources en vue de la pleine réussite de cette réunion.

 

Je dois rappeler à l’attention de cette illustre assemblée que le gouvernement haïtien a organisé pas moins de deux Sommets des Chefs d’Etat et de Gouvernement de la CARICOM et de l’AEC, plusieurs réunions ministérielles de la CARICOM et la toute dernière réunion des Etats parties au Pacte de San Jose pour ne citer que celles-là, ce qui lui a permis d’acquérir une grande expérience dans la réalisation de grands évènements internationaux.

 

Hier, ma délégation technique a rencontré les cadres et fonctionnaires du Secrétariat de l’OEA ou les questions relatives à la logistique, la sécurité, l’accueil et le protocole et même la conduite des séances ont été passées en revue. Plusieurs recommandations ont été faites par le Secrétariat, je vous donne la garantie, qu’elles seront prises en compte dans les derniers préparatifs de l’évènement.

 

Mesdames, Messieurs les délégués,

 

La culture détermine les actions des peuples à travers le monde. En Haïti le mélange des cultures de 3 continents, à travers 5 siècles de brassage ethnique, linguistique, de traditions et de savoir-faire, dans des conditions trop souvent ignorées du reste du monde, ont fait de nous ce que nous sommes aujourd’hui, et nous l’assumons fièrement.

 

Aujourd‘hui la culture haïtienne est reconnue pour son extraordinaire diversité, tout comme l’histoire de la terre d’Haïti, pour ceux qui veulent la connaitre, étonne par son impossibilité, son refus d’être catégorisée. Pourtant, l’une et l’autre sont trop souvent méconnues même de nos voisins les plus proches.

 

Aujourd’hui, c’est vers cette diversité et cette richesse culturelle que nous nous tournons pour trouver les réponses aux défis qui se présentent à nous en ce siècle de globalisation. Autant la paix et le progrès sont indissociables de la liberté et du développement humain, autant la connaissance et la préservation de son identité sont essentielles à l’ouverture d’un peuple sur le monde.

 

Les défis auxquels nous faisons tous face aujourd hui en tant que nations ne sont pas uniquement d’ordre économique, environnemental ou social. Un des grands défis de ce monde en plein bouleversement est aussi notre capacité à être solidaire l’un de l’autre, et, dans cette solidarité à trouver non pas simplement notre force économique mais notre survie au niveau planétaire. Cette solidarité, cette force nait d’abord de notre connaissance et notre acceptation les uns des autres, notre capacité à apprendre les uns des autres, à découvrir et utiliser nos similitudes et nos différences, et, ce faisant, nous enrichir mutuellement.

 

Mesdames, Messieurs les délégués

 

Le continent américain est doté de richesses culturelles (matérielles et immatérielles), d’une diversité inégalée ; mais aussi de niveaux de développement très différents. Ainsi, il incombe aux Ministres et Hauts responsables chargés de la Culture de l’OEA, de revisiter ensemble, dans le cadre d’une coopération multilatérale, dynamique et réelle, les politiques culturelles appropriées et harmonieuses susceptibles de participer au développement des communautés, à la diminution des inégalités sociales, au développement des industries culturelles et créatives.

 

Mesdames, Messieurs

 

Les discussions en cours sur la Déclaration de Port-au-Prince, marquent à la fois l’intérêt des pays membres de l’OEA pour la culture et, de ce fait, le désir que cette Déclaration soit une position partagée et engagée.

 

J’anticipe pour dire que la Déclaration de Port-au-Prince doit refléter la valeur intrinsèque de la culture comme attribut distinctif, unique et inséparable. Elle doit en faire un élément moteur du processus de développement économique à travers le renforcement identitaire, comme facteur d’inclusion sociale et la lutte contre la pauvreté par la génération de revenus.

 

En tant qu’ancienne Directrice de l’Institut de Sauvegarde des Patrimoines de mon pays, j’attache une attention particulière à la préservation des patrimoines historique et naturels multiples, rappel puissant de notre identité à chacun, et la promotion du dialogue interculturel. Je souhaite vivement que ce concept soit pris en compte dans les déclarations.

 

Monsieur le Président, Mesdames Messieurs les délégués,

 

J’anticipe pour solliciter l’appui des Etats Membres en leur demandant de bien vouloir confirmer leur participation au plus tôt. Ces informations faciliteront une meilleure préparation de la réunion prévue en Haïti les 12 et 13 aout 2014.

 

La présence des Ministres et Haut fonctionnaires chargés de la culture des pays de l’OEA en Haïti lancera un message clair de votre certitude que mon pays est définitivement tourné vers le futur. Un futur qui passe par la promotion des activités culturelles, la protection de nos patrimoines et l’utilisation de la culture comme l’un des éléments moteurs du développement économique.

 

Fort de ces considérations, je suis convaincue d’ores et déjà de la réussite de cette sixième réunion qui sera une plateforme idéale pour une discussion franche et permettre de dégager de nouvelles perspectives pour notre région dans le domaine culturel. La République d’Haïti vous souhaite déjà la bienvenue.

 

Je vous remercie.

 

Picture Gallery