L'accord est signé, l’OEA observera les élections d'octobre

Les observateurs de l'Organisation des Etats américains seront déployés en Haïti pour le premier tour des élections le 25 octobre prochain. Il y a moins d'un mois, l'organisation l'avait confirmé. « L'OEA observe le processus électoral depuis juin 2015 et enverra une mission électorale pour le 9 octobre », avait indiqué officiellement l'institution régionale le deux août dernier. Les préparatifs vont bon train à Washington à l'approche de la date du 25 octobre.

 

L'ambassadeur haïtien Jean Victor Harvel Jean­Baptiste et le secrétaire général de l'OEA, Luis Almagro, ont paraphé mercredi matin un accord accordant privilèges et immunité aux membres de la mission. « Les privilèges et immunités de la mission d'observation de l'OEA sont ceux accordés à l'OEA, ses organes et son personnel », déclare l'accord paraphé avec la bénédiction du Conseil permanent.

 

« Les biens et avoirs de la mission d'observation de l'OEA situés à n'importe quel endroit du territoire haïtien et en possession de toute personne jouissent de l'immunité contre tout type de procédure judiciaire, à l'exception toutefois des cas précis pour lesquels ladite immunité est expressément levée, par écrit, par le Secrétaire général de l'OEA », poursuit le document dont une copie a été acheminée à la rédaction du Nouvelliste.

 

Le 25 juillet dernier, le président Jocelerme Privert avait invité officiellement l'organisation régionale à observer les scrutins. Une invitation à laquelle le secrétaire général Almagro a répondu positivement le 27 juillet sous réserve d'obtenir les moyens, les ressources nécessaires pour financer l'établissement de la mission en Haïti. La mission sera composée de responsables du secrétariat général de l'organisation, d'autres personnes recrutées au siège du secrétariat général de l'organisation et d'autres observateurs internationaux
recrutés par le secrétariat général exclusivement pour les besoins de la mission d'observation de l'OEA. Le département de la coopération électorale et de l'observation des élections du secrétariat général de l'OEA a maintenu une présence permanente dans le pays afin d'observer de manière directe le déroulement du processus électoral, a informé l'organisation. L'OEA est l'une des rares organisations internationales ayant observé les scrutins de 2015 et qui a déjà confirmé sa présence sur le terrain cette année. « Tous les acteurs politiques et sociaux d'Haïti doivent assumer pleinement leurs responsabilités et prendre toutes les mesures nécessaires pour achever le processus électoral avec la tenue d'élections libres, justes et transparentes le 9 octobre 2016 et, si nécessaire, d'un second tour le 8 janvier 2017 », avait récemment déclaré le Conseil permanent de l'institution dans une déclaration.

 

Dans la déclaration rendue publique par ses services de presse, l'organisation dit « exhorter les autorités compétentes d'Haïti à prendre des décisions concernant la gouvernance provisoire, conformément à l'article 7 de l'accord du 5 février 2016, afin de promouvoir l'organisation d'élections générales aux dates prévues».

 

source: http://lenouvelliste.com/lenouvelliste/article/162677/Laccord-est-signe-lOEA-observera-les-elections-doctobre