Le Secrétaire Général réaffirme le soutien continu de l’OEA à la démocratie haïtienne à la conclusion d’une visite dans le pays

logooas smallLe Secrétaire Général de l’Organisation des États Américains, José Miguel Insulza, a conclu aujourd’hui une visite en Haïti, durant laquelle il a rencontré le Président de la République, Michel Martelly, et le Premier Ministre, Evans Paul, afin de discuter du défi auquel est confronté le Gouvernement dans les prochains mois : Créer les conditions nécessaires à la tenue d’élections justes et inclusives tout en veillant avec détermination au développement social et économique du pays.

 

Le Secrétaire Général a affirmé qu’en raison du contexte économique difficile, d’un environnement politique fragile jumelé à d’autres facteurs d’instabilité, « cette tâche ne sera certes pas facile, mais elle est essentielle.» « Si l’année 2015 constitue un défi extraordinaire pour Haïti, elle représente également une occasion exceptionnelle de fixer les balises de la démocratie haïtienne sur des assises plus solides » selon le dirigeant de l’OEA.

 

Durant sa visite de deux jours, le Secrétaire Général Insulza a également rencontré des dirigeants de partis politiques, des Sénateurs et des représentants de la société civile. Il a aussi échangé avec des membres de la communauté internationale résidente en Haïti, notamment les ambassadeurs des États membres de l’OEA, le Core Group et les responsables des agences du Système Interaméricain.

 

Le Secrétaire Général Insulza a réitéré l’engagement de l’OEA à déployer une mission d’observation électorale dans le cadre des prochaines élections législatives, présidentielles et locales. « L’OEA a déployé dans son histoire plus de 200 missions électorales, dont plus de la moitié durant cette décennie, » a précisé le Secrétaire Général, tout en soulignant le haut niveau de professionnalisme qui caractérise les missions de l’OEA. Le Chef de l’OEA a également insisté sur l’indépendance complète de ces missions et sur le fait qu’«elles sont à l’abri de pressions de quiconque. »

 

Le Secrétaire Général Insulza a noté avec satisfaction que « le Gouvernement d’Haïti a favorisé la voie du dialogue pour régler ses différends bilatéraux avec le Gouvernement de la République Dominicaine ». Il a appelé à la continuation de ce dialogue entre les deux pays et insisté sur la « nécessité d’institutionnaliser et renforcer les mécanismes de dialogue binationaux permettant de prendre en compte certaines questions et d’identifier des solutions mutuellement avantageuses ». Il a réitéré l’engagement de l’OEA à appuyer ce processus.

 

Le Secrétaire Général a réaffirmé le soutien continu de l’OEA à la démocratie en Haïti. Il a appelé « l’ensemble des acteurs Haïtiens a dirigé leurs volontés et efforts vers un projet démocratique commun qui va au-delà des élections de cette année et qui saura apporter sécurité, justice, équité, ainsi que développement social et économique au peuple Haïtien». Pour conclure, il a souligné que « l’année 2015 offre une opportunité aux Haïtiens de franchir un pas important vers la stabilité politique continue et le développement durable».